Carburants : vers des aides ciblées pour « les classes moyennes »

© Benoit Tessier/Reuters

Dans un entretien à LCI , dimanche 10 juillet, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire , a indiqué qu’il souhaitait que « les classes moyennes » bénéficient d’aides ciblées sur le carburant : « C’est important d'aider des classes moyennes qui travaillent, qui font tourner la nation, pour dire les choses simplement, et qui n’ont pas d’autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler ». Ces aides remplaceront le bouclier tarifaire sur les prix de l’énergie l’année prochaine. Les Français qui y sont éligibles seront prévenus par SMS, a-t-il indiqué, en marge des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence.

Le ministre poursuit : « Moi je serai très attentif à ce que ces classes moyennes qui parfois tirent la langue parce que le carburant augmente, que tout augmente, elles puissent aussi continuer à travailler: elles font la force de la nation, elles font tourner les entreprises, les usines, les administrations ». Ainsi, par exemple, « Une femme qui est seule avec deux enfants, qui touche 3 000 euros de revenus par mois, elle a un revenu qui est substantiel: pour moi, elle doit avoir droit à cette aide ».

Lire aussi - Pour Bruno Le Maire, la deuxième urgence du quinquennat est la pénurie de main d'œuvre

De même, « Un couple qui a deux enfants et dont chacun gagne 1 800 euros, soit 3 600 euros avec deux enfants, c’est déjà un niveau de revenus qui est significatif, mais pas très élevé, c’est la classe moyenne: pour moi, cette famille-là doit avoir droit à cette indemn...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles