Carburant : les profits colossaux dégagés par les géants ExxonMobil et Chevron

© STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Après les "superprofits" des majors européennes, les géants américains des hydrocarbures ExxonMobil  et Chevron ont dégagé des bénéfices encore plus juteux au troisième trimestre, 30,9 milliards de dollars à eux deux, s'exposant ainsi à de nouvelles critiques de l'administration américaine. ExxonMobil a gagné 19,7 milliards de dollars sur la période, un niveau jamais atteint auparavant, tandis que Chevron s'est octroyé 11,2 milliards de profits, juste en-dessous de son record du trimestre précédent.

Sous l'effet de l'envolée des prix de l'énergie dans la foulée de la guerre en Ukraine , les groupes européens ont aussi tiré leur épingle du jeu: Shell a dégagé un bénéfice net de 6,7 milliards, TotalEnergies de 6,6 milliards et Eni de 5,9 milliards.

De futures tensions avec le gouvernement américain ?

Cette situation contraste avec celle d'il y a deux ans, quand la chute des prix de l'énergie au début de la pandémie avait conduit à de lourdes pertes pour les groupes d'hydrocarbures. Elle pourrait toutefois raviver les tensions avec le gouvernement américain, le président Joe Biden reprochant régulièrement aux majors pétrolières les juteux bénéfices qu'elles engrangent sans prendre la peine d'augmenter leur production pour faire baisser les prix pour les consommateurs.

>> LIRE AUSSITotalEnergies annonce 6,6 milliards de dollars de bénéfice au 3e trimestre, grâce au gaz

A l'approche des élections de mi-mandat, alors que l'inflation est la principale préoccupation des Amér...


Lire la suite sur Europe1