Carburant : pourquoi le prix à la pompe pourrait tomber à 1,50€ par endroit à la rentrée

© FRANCK FIFE / AFP

Les débats se poursuivent à l'Assemblée nationale et ce vendredi, le gouvernement a annoncé un nouveau geste sur le prix à la pompe. Dès le mois de septembre, la remise sur le carburant pourrait passer à 30 centimes d'euros avant de retomber à 10 centimes en novembre. Si la mesure est saluée, elle reste insuffisante pour certains.

Le gouvernement prêt à faire un nouveau geste sur le prix à la pompe. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, s'est dit favorable à passer de 18 à 30 centimes d'euros la remise au litre sur les prix des carburants. Debout face à l'hémicycle, Bruno Le Maire s'est dit favorable à une hausse de la remise sur le carburant. "Ce qui fait que dans certaines stations service, vous auriez bien une remise de 0,50 € d'euros sur les carburants", a-t-il avancé.

Une "remise pansement" pour la Nupes

Concrètement, la remise actuelle de 0,18 € par litre passera dans un premier temps à 0,30 € en septembre et en octobre, puis ne sera plus que de 0,10 € en novembre et en décembre. Ajouté à la remise annoncée ce vendredi par le géant Total de 0,20 € dans ses stations service, le prix à la pompe à la rentrée pourrait tomber à 1,50 € par endroit. Du côté des associations d'automobilistes, la mesure est saluée mais reste insuffisante.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"On réclame depuis des dizaines d'années une baisse des taxes parce qu'il ne faut pas oublier que si on en est là, c'est parce que les taxes ont considérablement augmenté : 60 % de taxe sur un litre de carburant. Réduire les taxes, c'est une façon durable et pérenne de permettre vraiment de rouler à un prix acceptable. Ces 0,30 €, c'est bien, mais il ne faut pas s'en contenter, il faut aller plus loin", insiste Yves Cara, porte-parole de l'Automobile Club.

Et du côté de l'opposition, les député...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Récolter en temps de guerre : la détresse des agriculteurs ukrainiens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles