Carburant : grève reconduite à la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville

© Lou BENOIST / AFP

Les salariés en grève à la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville-L'Orcher en Seine-Maritime ont voté jeudi la poursuite de leur mouvement, qu'ils veulent rendre "plus visible et plus offensif", a appris l'AFP auprès de la CGT. La prochaine assemblée générale se tiendra mercredi 2 novembre en début d'après-midi, a précisé le secrétaire général CGT de la plateforme normande, Alexis Antonioli. L'AG de jeudi s'est tenue quelques heures après la publication par TotalEnergies d'un bénéfice en forte hausse au troisième trimestre.

>> LIRE AUSSIPénurie de carburant : quelle est la situation en France ce mercredi ?

 

"Quand on a un groupe (...) qui est capable d'aligner des enveloppes de dividendes à hauteur de 2,6 milliards, on pense qu'ils doivent pouvoir largement trouver des solutions, même locales, sur un site comme le nôtre", a-t-il déclaré.

Les deux derniers sites à poursuivre le mouvement

La raffinerie de Gonfreville et le dépôt de Feyzin dans le Rhône sont les deux derniers sites à poursuivre le mouvement entamé par la CGT le 27 septembre, qui a provoqué des difficultés d'approvisionnement en carburant dans tout le pays. "On n'est pas dans un contexte de crise chez Total", a ajouté le délégué CGT. "On est dans une entreprise qui pourrait choisir, si elle le souhaite, d'avoir la paix sociale". La raffinerie de Gonfreville et le dépôt de Feyzin sont les deux derniers sites à poursuivre le mouvement.

Lors de l'AG de jeudi, environ 90% des salariés présents ont voté po...


Lire la suite sur Europe1