Carburant à 1,50 € : ce n'est pas pour tout de suite

Carburant à 1,50 € : ce n'est pas pour tout de suite
![CDATA[]]

Il y a quelques jours, nous vous parlions d'une proposition alléchante mise sur la table par les Républicains. Celle-ci était alors très simple : réduire les taxes sur le carburant et plafonner le prix à seulement 1,50 €. Une mesure évidemment acclamée par les automobilistes, alors que l'on se rappelle que ce prix était encore affiché il y a deux ans sur les totems des stations-service. Depuis, la situation a bien changé et les montants ont considérablement augmenté. Si ceux-ci ont très légèrement baissé depuis quelques jours, nous sommes toujours à peine sous la barre des deux euros en moyenne, qu'il s'agisse de l'essence ou du diesel. Et la situation ne devrait malheureusement pas s'améliorer, alors que le gouvernement refuse toujours de faire un petit geste en réduisant les taxes.

Pas de plafond envisageable

Mais ce plafonnement à 1,50 € a t-il une chance de voir le jour ? Pas pour Aurore Bergé, présidente du groupe Renaissance à l’Assemblée. Celle-ci s'est en effet exprimé au micro de BFM TV et a souligné que cette mesure "n’est pas tenable pour les finances publiques". Elle précise sa pensé en affirmant que "aujourd’hui, 18 centimes de rabais, chaque mois, c’est 750 millions d’euros de dépenses...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles