Captive pendant 88 jours : deux ans après, Jayme Closs profite à nouveau de la vie

·2 min de lecture

La jeune Jayme Closs, qui avait été kidnappée durant 88 jours après le meurtre de ses parents dans le Wisconsin, a retrouvé le goût de la vie.

C’est dans la danse qu’elle trouve son bonheur. En janvier 2019, Jayme Closs a réussi à échapper aux mains de son ravisseur, après 88 jours de captivité. Témoin du meurtre de ses parents, l’adolescente qui a aujourd’hui 15 ans, a été recueillie par sa tante. «Elle va bien. Elle adore les activités liées à la danse, et fait plein d’autres choses, si l’on considère les restrictions liées au covid-19», a expliqué mardi à NBC sa tutrice.

«Elle est entourée de gens qui l’aiment», a-t-elle ajouté. «Nous sommes très reconnaissants de ce qu’il s’est passé ce jour-là, il y a deux ans (quand la jeune fille a été secourue, ndlr), du courage de Jayme, et d’avoir eu Jeanne, Peter et Kristen, qui ont été là au bon moment, au bon endroit, pour garder Jayme en sécurité», a continué la tante. C’est en effet Jeanne Nutter qui a trouvé l’adolescente de 13 ans en promenant son chien. Parce que sa propre maison se trouvait trop près de celle du suspect, elle a préféré conduire la jeune fille chez ses voisins, le couple formé par Peter et Kristen Kasinskas. Une fois mise à l’abri, les trois anges gardiens de Jayme ont appelé les secours.

Retour sur l'affaire

Jayme Closs avait été enlevée après que Jake Patterson, âgé de 21 ans, a tué ses parents chez elle. Les enquêteurs ont expliqué dans les jours suivant son arrestation que le suspect n’avait pas choisi sa victime au hasard. Lors d’un interrogatoire, il a raconté avoir aperçu pour la première fois l’adolescente à l'arrêt de bus, alors qu’il se rendait au travail. Il s’était alors aussitôt mis en tête de la kidnapper et a essayé à deux reprises, sans succès. Sa troisième tentative fut la dernière. Parce qu’il estimait que les parents de la jeune fille étaient un frein à son sinistre(...)


Lire la suite sur Paris Match