Capteurs de CO2 à l'école: Blanquer évoque une compétence des communes et cible les écologistes

·2 min de lecture
le ministre de l'Education nationale et des sports, Jean-Michel Blanquer à la sortie de l'Elysée, le 10 novembre 2021 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP
le ministre de l'Education nationale et des sports, Jean-Michel Blanquer à la sortie de l'Elysée, le 10 novembre 2021 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Interrogé ce lundi sur LCI sur l'absence de masques FPP2 et de capteurs de CO2 dans les établissements scolaires, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a présenté cette demande comme instrumentalisée par certains partis d'opposition, et notamment Europe Ecologie Les Verts (EELV).

"J'espère que la campagne présidentielle ne va pas amener trop de personnes à être polémiques pour un oui ou pour un non sur le sujet de l'épidémie", a d'abord déclaré Jean-Michel Blanquer, avant d'ajouter: "On voit des gens qui trouvent dans l'épidémie l'occasion de faire polémique au lieu de servir l'intérêt général".

Attaque frontale contre les écologistes

Puis de cibler directement les municipalités tenues par des maires écologistes. Car pour Jean-Michel Blanquer, équiper les salles de classe en purificateurs d'air relève directement de la compétence des communes.

"Je suis un peu surpris de voir des porte-paroles d'EELV s'exprimer sur des sujets qui relèvent parfois de la compétence des collectivités locales, quand les communes EELV ne sont elles-mêmes pas à la hauteur de leurs responsabilités", a fustigé Jean-Michel Blanquer.

Avant d'ajouter: "J'ai entendu monsieur Jadot parler des capteurs de CO2, c'est de la compétence de la commune pour les écoles. Donc que fait Grenoble, que fait Poitiers, que fait Bordeaux? Ce sont des mairies EELV. Qu'il demande aux propres élus de son camp de faire ce qu'ils ont à faire". Le 13 décembre, Yannick Jadot avait déclaré sur Twitter: "Je demande au gouvernement l'installation sans délai de capteurs de CO2".

Pour ce qui est des masques, qui cette fois relèvent de l'Etat concernant les adultes, "nous fournissons des masques depuis le début de la crise, ce sont des dizaines de millions de masques que nous avons distribués", a tenu à pointer le ministre, sans toutefois préciser si des masques FFP2, plus protecteurs face au Covid-19, allaient être distribués.

Mais pour Jean-Michel Blanquer, "nous sommes au rendez-vous de nos responsabilités".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles