Capri : les Faraglioni, mythiques rochers de l'île, sont en sursis

Au large de l'île de Capri (Italie), les Faraglioni, des rochers qui mesurent 100 mètres de haut et qui pèsent quelques millions de tonnes, sont en danger. Les garde-côtes italiens surveillent la zone. Il y a quelques jours, ils ont procédé à l'arrestation sous-marine de braconniers en recherche de dates de mer. Les pêcheurs utilisent des marteaux, et même parfois de la dynamite pour déloger ces crustacés vendus à prix d'or. Risque d'écroulement La paroi des rochers est fragilisée par les trous béants provoqués par ces explosions. Des morceaux complets s'arrachent sans difficulté. "C'est très grave, surtout parce qu'ils font ça n'importe comment. Ils détruisent irrémédiablement les fonds rocheux", constate Antonio Ricci, commandant des garde-côtes de Capri. Sergio Consentino, plongeur de l'île depuis 30 ans, a vu les ravages au fil du temps : "Cela peut devenir très dangereux, à cause de la nature calcaire de la roche de Capri. L'ensemble pourrait bien s'écrouler." Selon une étude radar, la moitié de la surface sous-marine a disparu.