Capitole: Une vidéo inédite montre Trump agacé incapable de reconnaître sa défaite dans un discours

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

INTERNATIONAL - Des extraits inédits de Donald Trump au lendemain de l’assaut du Capitole ont été diffusés ce jeudi 22 juillet lors d’une série d’auditions très médiatisées, consacrées à la journée du 6 janvier 2021 telle que vécue “minute par minute” par Donald Trump.

Le 7 janvier 2021, au lendemain de l’attaque, alors que de nombreux employés de la Maison Blanche remettaient leur démission, Donald Trump avait accepté de tourner une vidéo pour condamner les violences, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en haut de l’article.

“Les employés de la Maison Blanche qui restaient le matin du 7 janvier savaient que le Président devait de nouveau s’adresser à la nation et ils avaient préparé un discours pour lui ce matin-là. Mais il a refusé pendant des heures de le faire. Comme vous avez pu l’entendre lors du témoignage de Cassidy Hutchinson [ancienne collaboratrice de la Maison Blanche], le Président Trump finit par accepter d’enregistrer une allocution plus tard dans la soirée du 7 janvier, parce qu’il craint d’être retiré du pouvoir grâce au 25e Amendement ou par destitution”, a détaillé Elaine Luria, députée démocrate de Virginie et membre de la commission parlementaire sur l’assaut du Capitole, avant de diffuser les extraits du tournage.

“Je ne veux pas dire que l’élection est terminée”

Ces extraits révèlent les réticences de l’ancien Président des États-Unis. À plusieurs reprises, il modifie le discours qui lui a été donné. Une phrase a notamment marqué cette audition: “Je ne veux pas dire que l’élection est terminée. Je veux juste dire que le Congrès a certifié les résultats sans dire que l’élection est terminée”, a lancé Donald Trump avec agacement.

“Le 7 Janvier, un jour après qu’il a incité une insurrection basée sur un mensonge, le Président Trump ne peut toujours pas dire que l’élection est terminée”, insiste la démocrate Elaine Luria.

Cette audition était la huitième en six semaines et la deuxième diffusée à une heure de grande écoute. Les précédentes ont porté, entre autres, sur le rôle de l’extrême droite dans l’assaut ou sur les pressions exercées sur des agents électoraux par Donald Trump. De nouvelles auditions auront lieu en septembre, a indiqué Bennie Thompson. Un rapport final est attendu à l’automne.

Quelles que soient ses recommandations, la décision d’ouvrir des poursuites contre Donald Trump reviendra au ministre de la Justice Merrick Garland, qui ne l’exclut pas. “Personne n’est au-dessus de la loi”, a-t-il redit mercredi.

Donald Trump, qui flirte ouvertement avec l’idée de se représenter à la présidentielle de 2024, dénonce avec véhémence les travaux de la commission, qu’il qualifie de “fraude” et de “honte”.

À voir également sur Le HuffPost: Donald Trump placé au centre d’un “complot” par l’enquête sur l’assaut du Capitole

A LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles