Capitole envahi: Des membres du Congrès racontent l'assaut vécu de l'intérieur

Alix Coutures
·Journaliste
·2 min de lecture
Les émeutiers, des partisans de Donald Trump, ont occupé la chaise du président du Sénat, les bureaux de la présidente de la Chambre et l’estrade du Sénat (Photo: Olivier DOULIERY / AFP)
Les émeutiers, des partisans de Donald Trump, ont occupé la chaise du président du Sénat, les bureaux de la présidente de la Chambre et l’estrade du Sénat (Photo: Olivier DOULIERY / AFP)

ÉTATS-UNIS - “J’ai eu peur pour ma vie et celle de mes collègues que j’essayais de protéger”, a raconté Annie Kuster, élue démocrate du New Hampshire à la Chambre des représentants, en sanglots sur la chaîne américaine CNN. Comme elle, ce mercredi 6 janvier, plusieurs membres du Congrès américain ont fait le récit de l’insurrection autour et à l’intérieur du bâtiment, interrompant la séance de certification de Joe Biden à Washington.

“Tout a commencé de manière assez paisible, a poursuivi l’élue sur CNN, mais au bout d’une demi-heure nous nous sommes demandé si les manifestants n’avaient pas réussi à monter les marches du Capitole”. Peu après, les manifestants ont pénétré dans les deux Chambres du Congrès où elle se trouvait, contraignant ainsi les parlementaires à enfiler des masques à gaz et à s’allonger au sol, avant qu’ils ne soient évacués par les forces de l’ordre.

“C’était effrayant (...) J’avais peur que les manifestants aient des armes à feu et tuent des centaines de membres du Congrès”, a concédé Annie Kuster, avant d’ajouter qu’elle et ses collègues avaient été “chanceux” d’être évacués de justesse, avant que les manifestants ne “cassent les fenêtres” et entrent dans les chambres du Congrès.

Barricadés pendant plusieurs heures

L’épisode des masques à gaz a également été narré par l’élue démocrate Pramila Jayapal, une fois mise à l’abri. “J’étais l&rsqu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.