Capitaine Marleau (France 3) David Suchet : "Cette expérience est l’une des plus heureuses de mes 50 ans de carrière"

·1 min de lecture

Comment avez-vous atterri dans Capitaine Marleau, vous qui n’aviez jamais joué dans une série française ?

David Suchet : J’avais d’abord rencontré la réalisatrice, Josée Dayan, pour un autre projet. On s’était immédiatement bien entendus. Plus tard, elle m’a recontacté pour sa série, car elle avait un scénario sur la communauté anglaise de Dordogne. J’ai accepté tout de suite ce rôle de détective de Scotland Yard à la retraite qui va proposer ses services à Marleau pour retrouver une de ses compatriotes disparue. Mais je ne souhaite rien dévoiler aux téléspectateurs.

Avez-vous apprécié de travailler avec Josée Dayan ?

Cette expérience est l’une des plus heureuses de mes cinquante ans de carrière. C’est une fantastique réalisatrice. J’aurais beaucoup aimé qu’elle me dirige dans un épisode de la série Hercule Poirot. Mais bon, ce n’est plus possible, car mon personnage est mort en 2013 et il ne peut pas ressusciter ! (Rires)

Connaissiez-vous Corinne Masiero ?

Non, mais j’ai découvert une excellente actrice, libérée, drôle et toujours d’une grande justesse. Quand elle joue, elle est dans l’instant, ici et maintenant. Et son personnage n’est pas une figure traditionnelle de la police. Cela change.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi