Cap-Vert: Mamadou Sulabanku enchante le festival Atlantic Music Expo à Mindelo

La 8ème édition du festival l’Atlantic Music Expo, au Cap-Vert, débute sa deuxième partie, à la capitale Praia, après Mindelo. Tous les concerts, regroupant des artistes de l’arc atlantique, sont gratuits et se déroulent dans les quartiers populaires, où se produit Mamadou Sulabanku, chanteur griot originaire du Sénégal, mais qui vit à Mindelo depuis 20 ans.

Terre d’exil, le Cap-Vert est devenu un port d’attache : venu pour un concert, Mamadou Sulabanku n’est jamais reparti. Mindelo est devenu son fief, entre le créole, le wolof et l’espagnol (langue de sa compagne), il est devenu au fil du temps cap-verdien.

« Vraiment, je dis merci au Cap-Vert, car il me donne beaucoup, beaucoup plus même que le Sénégal. Vraiment ma deuxième patrie est le Cap-Vert. »

Originaire de Dakar, Mamadou Sulabanku a grandi dans le quartier de grand Yoff. S’il a fondé une famille au Cap-Vert et transmet à son fils ses traditions, son savoir de griot et sa langue, au pays de la saudade (la nostalgie), sa terre natale lui manque. « Le père, la mère, tout le monde est né là-bas, comment les gens vivaient, bref beaucoup de saudade. »

Discret, digne, presque timide lorsqu’on le croise dans les rues de Mindelo, Mamadou Sulabanku rayonne sur scène. Et ce griot garde un regard aiguisé sur la vie politique du continent africain, sur les travers notamment des acteurs politiques : « Les présidents et les Premiers ministres qui nous gouvernent, vraiment, il y a des moments où c’est triste quand même, c’est honteux ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles