Cantonales: les électeurs voteront pour un ticket femme-homme

En 2015, les bulletins de vote des élections cantonales se présenteront sous une forme inhabituelle. Au lieu d'un seul nom, il y en aura deux sur le bulletin : celui d'un homme et celui d'une femme. Ce mercredi matin, un projet de loi réformant ce scrutin a été présenté en Conseil des ministres. Dans son compte-rendu, le gouvernement annonce : " Lors du prochain renouvellement général, deux conseillers départementaux seront élus dans chaque canton, au scrutin majoritaire à deux tours. Les candidats se présenteront devant le suffrage constitués en binôme. Chaque binôme devra être composé d'une femme et d'un homme ".L'objectif : renforcer la paritéSur Twitter, Najat Vallaud-Belkacem a salué une réforme permettant un " grand pas vers la parité ". Cette mesure illustre en effet la volonté du gouvernement de renforcer la parité dans les sphères politiques locales. Aujourd'hui, seulement 13,8 % d'élues siègent au sein des assemblées départementales. Le 5 octobre dernier, devant les Etats généraux de la démocratie territoriale, François Hollande avait promis une réforme favorisant " deux principes : l'ancrage territorial et la parité ". Déjà, l'hypothèse même de la mise en place d'un ticket femme-homme avait provoqué certaines critiques. " J'y suis résolument opposée, cela voudrait dire qu'on peut ne peut faire élire une femme qu'en élisant un homme ", avait dénoncé dans le " Parisien ", la députée Catherine Coutelle, présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes. Maintenant que la réforme est actée, d'autres voix pourraient s'élever contre le projet. Surtout que, comme le nombre d'élus départementaux reste inchangé, c'est le nombre de cantons qui devra être divisé par deux. Un lourd chantier de redécoupage de la carte électorale est à prévoir. Pas sûr que cela se fasse sans heurt...

Retrouvez cet article sur elle.fr

Cantonales : les femmes grandes absentes des Conseils généraux
Ses réponses aux questions sur l'égalité et la parité
Parité : Najat Vallaud-Belkacem s'inspire du modèle suédois
Najat Vallaud-Belkacem : " Contre l'inégalité hommes-femmes, il faut un sursaut collectif "

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.