Cantines scolaires : quel serait l’impact d’une option végétarienne quotidienne ?

France 2
·1 min de lecture

Depuis deux ans, une expérimentation propose des menus végétariens une fois par semaine dans les cantines scolaires. Les menus sont composés par des diététiciens, et l’équilibre s’établit sur la semaine. "Ça s'appelle l’équilibre. Le programme national de nutrition santé vous recommande d’avoir un seul repas principal (dans la journée) avec de la viande ou du poisson, le deuxième n’a pas besoin de viande ou de poisson. Ça peut être dangereux de manger trop de protéines”, explique Béatrice de Reynal, nutritionniste.

Des enjeux économiques et environnementaux

Le projet de loi climat propose d’aller plus loin, et de proposer une alternative végétarienne systématique, notamment dans les restaurants universitaires et les administrations publiques. 204 communes en France ont d’ores et déjà mis en place cette option quotidienne. Selon la FNSEA, il faut en parallèle développer une filière viande en circuit court, afin de ne pas pénaliser les agriculteurs. Selon les experts de l’environnement, les enjeux de cette mesure sont considérables : un tiers des émissions de gaz à effet de serre est lié à l’alimentation.

Parmi nos sources :

Nous avons contacté et vérifié le contenu de la proposition de loi auprès de la députée qui porte ce projet.

Nous avons interviewé

Nicolas Treich, chercheur à Toulouse School of Economics et INRAE

Economiste de l’environnement, qui a beaucoup travaillé sur le sujet.

Il s’appuie dans son propos sur plusieurs sources :

L'article qui montre que 1/3 des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi