Cantine, internat: comment les établissements scolaires font face à la grève

1 / 2

Cantine, internat: comment les établissements scolaires font face à la grève

Alors que la mobilisation se poursuit contre la réforme des retraites et que certains personnels des écoles sont en grève, parvenir à faire fonctionner un service de restauration scolaire peut prendre des airs de casse-tête pour les établissements. "On vit au jour le jour", témoigne auprès de BFMTV.com Lysiane Gervais, secrétaire nationale du syndicat des personnels de direction SNPDEN.

Si les modes d'organisation varient selon les villes, la restauration dans les écoles primaires (maternelle et élémentaire) relève de la responsabilité des communes, rappelle l'Education nationale. Le service est en général assuré par le personnel communal, même si les repas sont livrés et préparés par une société de restauration collective - quand ils ne sont pas préparés sur place faute de cuisine. Légalement, la commune n'est pourtant pas obligée de mettre en place ce service dans les écoles primaires, précise le site service public. Au collège et au lycée, ce sont respectivement le département et la région qui sont responsables.

Des repas de substitution

Jean-Jacques Renard, vice-président de la FCPE de Paris, estime que la situation actuelle a été plutôt bien anticipée. "Il y a toujours quelque chose de prévu en cas d'imprévu dans les écoles, avec notamment des repas de substitution faciles." Mais pour Rodrigo Arenas, président national de cette fédération de parents d'élèves, si certaines écoles ont pu proposer des repas froids,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi