Cantine d'entreprise : diminuer les portions pour lutter contre l'obésité

·2 min de lecture
Les cafétérias, comme celles des écoles, des universités et des lieux de travail, constituent un environnement important où des interventions pourraient être mises en œuvre pour lutter contre l'obésité.

En modifiant la taille des portions et la disponibilité de certains aliments à la cantine, une équipe de l'Université de Cambridge a constaté une amélioration dans les choix des travailleurs.

Pour manger mieux, manger moins ? Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, des modifications apportées aux menus de la cantine sur le lieu de travail incitent les salariés à consommer moins de calories. Une étude menée dans 19 cafétérias a montré que la réduction de la taille des portions et le remplacement des aliments et des boissons plus caloriques par des options plus saines caloriques incitaient les travailleurs à faire des choix plus sains. Ces conclusions ont été publiées dans PLOS Medicine. Le lieu de travail est l'endroit le plus courant pour manger à l'extérieur de la maison, généralement 15 % de l'apport énergétique des adultes qui travaillent rappelle l’étude. Les cafétérias, comme celles des écoles, des universités et des lieux de travail, constituent un environnement important où des interventions pourraient être mises en œuvre.

Sur une période de 25 semaines, l'équipe, en collaboration avec les traiteurs, a remplacé certains produits alimentaires et boissons plus caloriques par des produits moins caloriques, par exemple en remplaçant les hamburgers au bacon et au fromage par des hamburgers au poulet grillé. Cela a conduit à une réduction de 4,8% du nombre moyen de calories achetées par jour. L’équipe a également réduit la taille des portions de certains produits plus riches en calories d'environ 14 % en volume, par exemple en servant une plus petite tranche de lasagne ou une portion de chips ou en réduisant le nombre de boulettes de viande dans une portion.

VIDÉO - "Les grosses ne méritent pas de vivre" : elle raconte l’enfer de l’obésité au quotidien

Réduire les portions

Un changement dans la disponibilité et une réduction de la taille des portions d'aliments et de boissons riches en calories a entraîné une baisse de 11,5% du nombre moyen de calories achetées par jour par rapport à la référence. Pour le travailleur moyen, cela équivaudrait à manger environ 50 kcal de moins par jour. "En moyenne, les adultes britanniques consomment 200 à 300 calories en excès par jour. Cette étude montre que la réduction de la taille des portions et la disponibilité des options plus riches en calories dans les cafétérias pourraient apporter une contribution importante à la réduction de l'excès de calories dans les stratégies de lutte contre l'obésité", a résumé le Dr James Reynolds de l'Unité de recherche sur le comportement et la santé de l'Université de Cambridge, premier auteur de l'étude.

VIDÉO - Alimentation des jeunes: alerte à la malbouffe!

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles