Cantal : un élu menacé de mort après une photo avec Enrico Macias

Une personne a été interpellée et placée en garde à vue pour avoir menacé le conseiller départemental Jamal Belaïdi de « tirer au 9 mm ».

Enrico Macias à Nice le 22 septembre 2019. - Credit:Dylan Meiffret / MAXPPP / PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

L'élu voulait simplement illustrer la paix entre juifs et musulmans. Le 21 octobre, Jamal Belaïdi, conseiller départemental et conseiller municipal d'opposition à Aurillac, a posté sur Facebook une photo de lui avec le chanteur Enrico Macias. Un acte qui lui vaut depuis d'être menacé de mort, comme l'explique France 3.

Il y a trois ans, Jamal Belaïdi, de confession musulmane, capture une photo avec Enrico Macias lors d'un déplacement à Paris. Dans le « contexte actuel d'antisémitisme et de racisme », l'élu trouve la photo « très belle ». Il décide alors de la poster sur son compte Facebook mais ne s'attendait pas à recevoir des menaces.

Pour France 3, il explique qu'une personne « a dépassé les bornes » dans les commentaires de la publication. « Elle a insulté ma mère et ma famille. Elle me traitait de vendu », fait-il savoir. Le conseiller départemental décide alors de le contacter en message privé et relate un « échange tendu ». Au cours de la conversation, l'homme le menace de « tirer au 9 mm » et dit être prêt à « défendre (son) sang jusqu'au bout ».

Une expertise psychiatrique demandée

Jamal Belaïdi avertit immédiatement la gendarmerie et le commissariat, avant de déposer plainte. Dès le vendredi, l'homme, qui a reconnu les faits, a été placé en garde à vue. Une expertise psychiatrique a été demandée par le magistrat. « Je suis de confession musulmane, Enrico Macias est juif. Celui qui m'a menacé n'a pas apprécié que je m'affiche avec un juif [...] Lire la suite

VIDÉO - Enrico Macias dévasté par la mort d'un proche, le chanteur soutenu par son fils dans la douleur