Canons, hommages et discours du roi : une première journée de deuil très émouvante au Royaume-Uni

© Yui Mok, AFP

Du départ de Charles III de Balmoral à son premier discours de roi, la première journée de deuil national au Royaume-Uni, vendredi, après la mort d'Elizabeth II, a été marquée par des moments très forts. France 24 retrace le film des dernières heures.

  • 8 h (heure de Paris) : au lendemain de la mort d'Elizabeth II, une journée de deuil s'ouvre au Royaume-Uni

Une période de deuil national s'est ouverte vendredi au Royaume-Uni jusqu'aux funérailles d'Elizabeth II, prévues dans une dizaine de jours. Des grands magasins ont décidé de garder portes closes, cheminots et postiers ont suspendu leurs grèves contre la crise du coût de la vie, un portrait de la monarque a été affiché dans les Abribus... Dans le même temps, des centaines de Britanniques ont commencé à affluer devant le palais de Buckingham à Londres et le château de Windsor, situé non loin de la capitale, pour rendre hommage à la défunte reine.

  • 12 h 30 : dix heures d'hommage et de recueillement au Parlement britannique

Le gouvernement britannique a observé un moment de recueillement après un Conseil des ministres extraordinaire. Peu après, au Parlement, les députés se sont réunis à partir de 12 h pour rendre hommage à la monarque. Cette session extraordinaire d'une dizaine d'heures était retransmise en direct sur la BBC.

Devant le Parlement, la Première ministre britannique Liz Truss, vêtue de noir, a salué "l'une des plus grandes dirigeantes que le monde ait connues" et "la plus grande diplomate" du Royaume-Uni. "Ses paroles de sagesse nous ont donné de la force dans les moments les plus éprouvants. Pendant les moments les plus sombres de la pandémie, elle nous a donné l'espoir que nous nous reverrions", a souligné la cheffe du gouvernement.

  • 13 h : les cloches des églises retentissent dans tout le pays

À 12 h (13 h à Paris), les cloches des églises ont retenti dans tout le Royaume-Uni en hommage à la reine Elizabeth II. Celles de la cathédrale Saint-Paul et de l'abbaye de Westminster à Londres, ainsi que celles du château de Windsor, se sont notamment animées.

  • 14 h : 96 coups de canon pour 96 années de vie

Des coups de canon ont ensuite été tirés dans tout le Royaume-Uni, de Londres à Belfast. Au total, 96 coups ont retenti, notamment dans la capitale à Hyde Park et à la tour de Londres, mais aussi sur le site préhistorique anglais de Stonehenge ou dans l'enclave de Gibraltar, dans le sud de l'Espagne, en référence à l'âge de la monarque.

  • 15 h : Charles III et Camilla ovationnés à leur arrivée à Buckingham Palace

Le roi Charles III est ovationné par des milliers de personnes à son arrivée devant Buckingham Palace, à Londres, avec son épouse Camilla. Vêtu de noir, il est descendu de voiture et a serré longuement des mains, tandis que certains ont entonné "God Save the King", le nouvel hymne du pays.

L'étendard royal, signalant la présence du monarque dans sa principale résidence, a ensuite été hissé sur le palais pour la première fois de son règne.

  • 17 h 20 : Liz Truss en audience avec Charles III

En milieu d'après-midi, le palais annonce que Charles III tient sa première audience avec la nouvelle Première ministre Liz Truss : pour la première fois de son histoire, le Royaume-Uni a changé de monarque et de Premier ministre dans la même semaine.

  • 18 h : l'émotion à Balmoral, en Écosse

Devant le château de Balmoral, en Écosse, quelques centaines de badauds sont aussi venus déposer des bouquets de fleurs devant la grille. À Édimbourg, la capitale, des fleurs et petits mots ont aussi été déposés devant le palais de Holyrood, où le corps de la souveraine sera transporté dans les prochains jours avant d'être exposé à la cathédrale Saint-Gilles, au cœur de la ville.

  • 19 h : Charles III prononce son premier discours comme monarque

Charles III a prononcé son premier discours de roi. Neuf minutes au cours desquelles il a promis aux Britanniques de les servir toute sa vie, à l'image de l'engagement pris par Elizabeth II à son 21e anniversaire. Le souverain a également annoncé que son héritier, William, serait le nouveau prince de Galles, a exprimé son "amour" pour son fils cadet Harry et son épouse Meghan, et a remercié sa "maman chérie".

L'audio du discours était retransmis dans la cathédrale Saint-Paul de Londres, où a débuté immédiatement après une cérémonie religieuse en présence de la Première ministre, et où "God Save the King" a été chanté.