Le « cannibale des Pyrénées » a été interpellé après une agression à Toulouse

·1 min de lecture
Les policiers ont interpellé le « cannibale des Pyrénées » à Toulouse le 19 janvier (illustration).
Les policiers ont interpellé le « cannibale des Pyrénées » à Toulouse le 19 janvier (illustration).

C'était une soirée banale qui aurait pu tourner au drame mercredi 19 janvier à Toulouse. Aux alentours de 22 heures, un couple quitte son domicile pour venir en aide à une femme de 72 ans victime d'une agression, puis appelle les forces de l'ordre, détaille LCI. C'est ce coup de téléphone qui va permettre de retrouver celui que l'on appelle « le cannibale des Pyrénées ».

« La victime promenait son chien et a été frappée à de nombreuses reprises par un homme qui avait un bâton entre les mains. Plusieurs voisins sont intervenus et sont parvenus à le maîtriser. Les policiers de la BAC sont arrivés sur place et ont interpellé l'homme avant de l'identifier », indique une source policière à nos confrères. Au moment de vérifier son identité, stupeur : il s'agit de Jérémy Rimbaud, un ancien caporal arrêté en 2014 après un crime sordide, qui s'était évadé d'un hôpital psychiatrique quelques heures plus tôt.

Cet ex-militaire est soupçonné d'avoir mangé le cœur et la langue d'un nonagénaire auquel il avait fracassé le crâne. Devant les enquêteurs, il avait expliqué « avoir reçu des ordres par des voix ». Mis en examen pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre, il avait été déclaré irresponsable au moment des faits. Plusieurs analyses psychiatriques avaient établi que Jérémy Rimbaud était « atteint d'un trouble psychiatrique ayant entièrement aboli son discernement ». Aucun trouble psychique n'avait été détecté lors de son service dans l'armée.

La septuagéna [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles