Cannes : ce que l'on sait de l'attaque contre des policiers à l'arme blanche

·1 min de lecture

Des policiers ont été attaqués lundi matin à l'arme blanche devant le commissariat de Cannes, dans les Alpes-Maritimes. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a rapidement déclaré sur Twitter que l'agresseur "a été neutralisé" par les collègues du policier. Il s'est rendu sur place vers 11 heures pour rencontrer l'équipage attaqué et faire un point sur la situation.

La cheffe de bord du véhicule et un agent attaqués

Les faits se sont déroulés vers 6h30 lundi matin et ont duré moins d'une quinzaine de secondes. Comme l'a expliqué le ministre de l'Intérieur lors de sa conférence de presse, quatre policiers étaient en voiture et allaient prendre leur service quand un homme seul s'est approché du véhicule stationné devant le commissariat central de la ville pour "demander un renseignement". Il a alors ouvert la portière de la voiture et a asséné plusieurs coups de couteau à la cheffe de bord qui se trouvait du coté passager ainsi qu'à un autre agent à l'arrière du véhicule. Les deux autres policiers, un stagiaire et un jeune titulaire, se sont tout de suite interposés et ont ouvert le feu, touchant à deux reprises l'agresseur au bas du dos. 

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Signe de la violence et de la détermination de l'assaillant, les vêtements des policiers agressés ont été lacérés. L'un d'eux a vu le couteau toucher la plaque métallique de son gilet pare-balles. "Il voulait tuer du flic", s'insurge le responsable d'un syndicat de police. Le...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles