Cannes : un bébé de 4 mois battu à mort par sa mère

Le Parisien
Le bébé de 4 mois conduit à l’hôpital de Cannes présentait des traces de violence

Au cours de son audition, la mère a reconnu avoir porté des coups au nourrisson.

L’affaire vient d’être révélée par Nice-Matin alors que les faits se sont déroulés début mai. Le 5 mai, un père se présente à l’hôpital de Cannes (Alpes-Maritimes) avec son bébé de quatre mois dans les bras. Sévèrement blessé, le petit garçon présente des traces de coups. Immédiatement, le personnel de l’établissement alerte la justice. Rapidement, la mère de l’enfant, âgée de 39 ans, est interpellée et placée en garde à vue. Cette Cannoise, déjà maman d’une petite fille de deux ans, a donné naissance, fin décembre, à des jumeaux, un garçon et une fille. Lors de son audition, elle reconnaît avoir porté des coups au nourrisson, sans les expliquer. Le 8 mai, elle est mise en examen pour « violence habituelle par ascendant » et incarcérée à la prison de Nice.

La mère encourt jusqu’à 30 ans de réclusion

Son fils, dans un état désespéré, décédera le lendemain, le 9 mai, à l’hôpital. Les premières conclusions de l’autopsie confirment que l’enfant est bien mort suite aux violences. Selon Nice-Matin, des expertises sont toujours en cours pour tenter de retracer les derniers instants du bambin. La jumelle et la grande sœur de cet enfant ont immédiatement été placées en foyer et les enquêteurs tentent de déterminer si elles aussi ont été victimes de mauvais traitements. La mère de famille encourt jusqu’à 30 ans de réclusion pour son crime.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :



Cinq Marseillais écroués pour le meurtre d’un homme à la sortie d’une discothèque
Ecosse : la prestigieuse Ecole des Arts de Glasgow en feu
Assassinat de Kevin à Mourmelon : «Marine doit être bannie de notre mémoire»
Un forum qui vendait drogues et armes sur le «Darknet» français démantelé
Corse : une inspectrice du travail agressée en contrôlant un salon de coiffure