Cannes. "Audacieux","Rock’n’roll", “Trash” : Julia Ducournau remporte la Palme d’or pour son film “Titane”

·1 min de lecture

Film choc de la jeune réalisatrice française Julia Ducournau, Titane a obtenu samedi 17 juillet la Palme d’or du Festival de Cannes. Un choix détonnant qui est loin de faire l’unanimité parmi la presse internationale.

Le couronnement de Titane aura suscité la confusion avant même que la Palme d’or ne soit officiellement annoncée. Lors d’une gaffe qui restera dans les annales du Festival de Cannes, le président du jury, Spike Lee, a accidentellement vendu la mèche au début de l’annonce du palmarès, créant la panique sur scène.

“Mais Titane aurait pu être considéré comme une victoire audacieuse et provocatrice dans n’importe quelle autre circonstance car le film de la réalisatrice de Grave est bien plus osé, violent et sexuel que les films qui remportent habituellement la Palme d’or”, estime le site spécialisé américain TheWrap.

À lire aussi: Vu de l’étranger. Avec “Titane”, la réalisatrice Julia Ducournau montre de quel métal elle se chauffe

Puissant et déroutant, le film met en scène une tueuse en série. Il mêle hybridation femme/machine, amour pour les voitures et quête de paternité. En remportant la Palme d’or, Julia Ducournau, 37 ans, est devenu la deuxième femme à décrocher la prestigieuse récompense après Jane Campion en 1993 pour La Leçon de piano. Le quotidien italien La Repubblica voit d’ailleurs dans ce choix, “un lien avec le fait que Cannes avait cette année le premier jury à prédominance féminine de l’histoire du festival”, bien que la réalisatrice Jessica Hausner ait assuré que la question du genre n’avait jamais été discutée.

Une Palme d’Or qui “renverse la tyrannie du bon goût”

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles