Cannes 2024: le «Diamant brut» d’Agathe Riedinger a ouvert la compétition pour la Palme d’or

C’est l’un des quatre films réalisés par des femmes en lice pour la Palme d’or. Le Diamant brut, réalisé par la réalisatrice française Agathe Riedinger, dont c'est le premier long métrage, raconte l’histoire de Liane, une fille paumée qui rêve de devenir star de téléréalité et influenceuse pour sortir de sa banlieue dans le sud de la France. Portrait d’une jeunesse assujettie aux réseaux sociaux.

Avec notre envoyé spécial à Cannes,

Liane, une jeune fille à peine adulte, habite encore chez sa mère dans une cité à Fréjus et traîne avec ses amies, les queens, en rêvant de gagner un jour le gros lot. Dans leur monde de faux ongles et de cils XXL, de lèvres gonflées et de poses « instagrammables », cela signifie devenir star de la téléréalité ou influenceuse sur les réseaux sociaux. Quand l'émission de téléréalité Miracle Island l’appelle pour un casting, elle a l’air d’avoir vu « Jésus marcher sur l’eau »…

Bienvenue dans le cinéma d’Agathe Riedinger, réalisatrice française de 39 ans, qui était d’abord passionnée par la photographie avant de passer par les Arts déco et le cinéma. Déjà ses premiers courts métrages abordent l’univers de la téléréalité et l’aspect nocif de l’idéal de la beauté.

Les followers, seul baromètre valable pour l’estime de soi

À lire aussiOuverture du Festival de Cannes: défilé de femmes d’exception sur le tapis rouge


Lire la suite sur RFI