Cannes 2021: Nabil Ayouch revient en force avec « Haut et Fort »

·1 min de lecture
Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch avec les acteurs de son nouveau film « Haut et Fort », un plaidoyer engagé pour la liberté d'expression de la jeunesse marocaine.
Le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch avec les acteurs de son nouveau film « Haut et Fort », un plaidoyer engagé pour la liberté d'expression de la jeunesse marocaine.

À 52 ans, Nabil Ayouch devient le deuxième réalisateur marocain sélectionné pour le grand rendez-vous mondial du cinéma, après Abdelaziz Ramdani, avec Âmes et rythmes en 1962. Son film Haut et Fort, projeté jeudi soir à Cannes, est en compétition officielle pour la Palme d?or au Festival de Cannes. « C?est comme si je passais depuis tout petit devant une boulangerie avec en vitrine un bel éclair au chocolat auquel je n?avais pas le droit, et là j?ai enfin pu l?avoir », plaisante le réalisateur dans son bureau cossu à Casablanca, interrogé par l?AFP avant sa venue au festival.

Ce cri du c?ur de la jeunesse marocaine

Haut et Fort, son septième long-métrage, suit un groupe d?adolescents épris de culture hip-hop. Ces jeunes ont « tant de choses à raconter mais pas les outils pour le faire », souffle le cinéaste. L?action se déroule à Sidi Moumen, une banlieue défavorisée de Casablanca, surtout connue pour avoir été le fief des jeunes kamikazes radicalisés, issus du quartier, ayant perpétré des attentats à Casablanca en 2003.

Le réalisateur y a ses repères : il y a déjà tourné des scènes de son retentissant Ali Zaoua prince de la rue (1999) et de Les Chevaux de Dieu (2012), inspiré du roman de Mahi Binebine sur la radicalisation des 12 jeunes impliqués dans ces attentats ayant fait 33 morts.

Nabil Ayouch a aussi fondé à Sidi Moumen en 2014 le centre culturel Les Étoiles. La plupart des acteurs de son dernier film ont été recrutés dans ce lieu effervescent offrant d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles