Cannes 2019 : prince du fantastique, John Carpenter honoré à la Quinzaine des réalisateurs

Jacky Bornet
Le réalisateur américain John Carpenter, spécialiste du cinéma de genre, est adoubé par la Quinzaine des réalisateurs à Cannes.

Cinéaste américain frondeur, John Carpenter reçoit mercredi le Carrosse d’or qui récompense un réalisateur pour l’ensemble de son œuvre.

Dark Star, Halloween (1978), Assaut (1976), New York1997 (1981), The Thing (1981), Invasion Los Angeles (1988), L’Antre de la folie (1994) : en sept films, les sept bonnes raisons de voir John Carpenter honoré par la Quinzaine des réalisateurs.

On aurait pu citer d’autres œuvres de sa filmographie forte de 22 longs métrages, comme Fog Christine, Prince des ténèbres, Vampires ou Ghosts of mars… Un choix subjectif, mais qui reflète la palette fantastique d’un metteur en scène qui a souvent fait de ses budgets riquiqui le moteur de son inventivité.

Dark Star : le premier film

Quand sort Dark Star en 1974, John Carpenter à 25 ans. Il vient de terminer ses études à l’USC de Los Angeles, une des plus importantes écoles de cinéma des Etats-Unis. Il s’agit de son film de fin d’études, un court métrage de science-fiction de 45 minutes qu’un producteur canadien lui propose de prolonger pour le sortir en salles.


Comédie de SF, c’est une parodie de 2001 : l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick. Carpenter y est réalisateur, acteur, producteur et compositeur. A l’USC, le cinéaste a rencontré Dan O’ Bannon, qui joue dans le film et sera le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi