Cannes 2019 : pourquoi Jim Jarmusch est l'un des chouchous du festival de Cannes

franceinfo Culture
Jim Jarmusch fait partie de ces "abonnés cannois". Le cinéaste américain est de retour sur la Croisette, ce mardi, pour "The Dead don't die", projeté en ouverture du festival. Une preuve du lien fort qu'il entretient avec Cannes. Mais comment l'expliquer ?

Jim Jarmusch, une nouvelle fois à Cannes ! C'est avec la projection de The Dead Don't Die que s'ouvrira le 72e Festival de Cannes. Ce mardi 14 mai, le Grand Théâtre Lumière découvrira la nouvelle production du cinéaste américain, premier film à concourir pour la Palme d'or 2019.

Mais Jim Jarmusch n'est pas le perdreau de l'année. Il se rend à Cannes pour la 8e fois, et onze de ses quatorze films ont été liés au festival depuis le début de sa carrière. Ce qui fait de lui l'un des "chouchous" de la Croisette.

C'est "le plus européen des américains"

Jim Jarmusch nous a habitués à des univers créatifs et mélancoliques, sur fond de musique rock. Son humour pince-sans-rire et ses anti-héros confrontés à un monde effrayant ont souvent convaincu le public cannois. "Il a tout de suite été considéré comme le plus européen des cinéastes américains", explique Marie Grenon, de l'Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris 3). "Ses premiers films ont été comparés à ceux de la Nouvelle Vague, avec une ambiance underground et une esthétique très léchée. Jarmusch a un style très identifiable qui a marqué le festival de Cannes. Il s'est toujours amusé à varier les genres, toujours à la frontière entre le cinéma d'auteur et les films (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi