Cannes 2019 : le Festival rend hommage à Bertrand Tavernier et à sa passion pour la musique de films

Lorenzo Ciavarini Azzi
Lundi 20 mai, le Festival de Cannes a rendu hommage à Bertrand Tavernier, cinéphile autant que mélomane, pour son long documentaire sur les musiques du cinéma français.

"La musique de film est un élément fondamental du cinéma. Les compositeurs sont des auteurs, comme les scénaristes ou les réalisateurs. Et pourtant, il n’existe pas de prix de la bande originale au Festival", lance Thierry Frémaux, délégué général de Festival, sur la scène de la Salle Bunuel, lundi 20 mai.

Le prix "A life in soudtrack" attribué à Bertrand Tavernier

Pour compenser en partie ce manque, on a créé l’année dernière le prix "A life in soudtrack". Il couronne cette année le cinéaste Bertrand Tavernier pour son long documentaire (plus d’onze heures de film), Voyage à travers les musiques et les chansons du cinéma français, prolongement de son Voyage à travers le cinéma français, débuté en 2016. Il est présenté ici en avant-première.

C’est aussi l’occasion d’un hommage plus vaste rendu au réalisateur de L’horloger de Saint-Paul, Autour de minuit ou La princesse de Montpensier. "Tatave, comme il est affectueusement appelé, fait partie de ces cinéastes cinéphiles et mélomanes, comme Quentin Tarantino ou Martin Scorsese, dit Stéphane Lerouge, grand spécialiste de bandes originales. "Dans son documentaire", poursuit-il, "il montre bien combien la musique transforme l’image".

"Moment de jubilation"

Tavernier est ému, mais ne perd pas son sens de l’humour : "je vais pleurer, comme Delon" dit-il. Et poursuit à propos de la musique de film : "Toutes mes séances d’enregistrement des musiques de films (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi