Herbes, épices, sauces, viennoiseries, pâtisseries : une substance potentiellement toxique présente dans de très nombreux aliments ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Essential cinnamon oil in a small bottle, ground cinnamon and cinnamon sticks on old wooden background, selective focus and toned image (5PH via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Santé
    Santé

La cannelle originaire de Chine et d’Indonésie, surtout utilisée dans les compléments alimentaires, contient de la coumarine, une substance qui peut provoquer des atteintes hépatiques.

La coumarine est un composé naturel odorant présent dans certaines plantes comme la cannelle. Celle de Ceylan est utilisée en cuisine, tandis que celles de Chine et d’Indonésie sont privilégiées dans les huiles essentielles et les compléments alimentaires, souligne l’UFC-Que Choisir. Ces dernières sont les plus concentrées en coumarine. Or, cette substance peut être toxique pour le foie si elle est surdosée.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) estime dans un rapport qu’environ "40 % des adultes et 43 % des enfants sont exposés à la coumarine à travers leur alimentation, notamment par la consommation de condiments (herbes, épices), de sauces, de viennoiseries, de pâtisseries, de gâteaux ou encore de biscuits sucrés".

VIDÉO - 3 choses que vous ignoriez sur la cannelle

Un risque de dépassement élevé

Pour limiter l’exposition par voie alimentaire, l’Efsa a fixé un dépassement de la dose journalière tolérable (DJT) de 0,1 mg/kg de poids corporel par jour. L’alimentation couvre déjà 20% de cette recommandation. 

Le risque de dépassement est notamment élevé chez les gros consommateurs de compléments alimentaires contenant des plantes riches en coumarine, comme la cannelle de Chine. Si vous en prenez, l’Agence recommande de ne pas dépasser les 4,8 mg par jour pour un adulte de 60 kg.

Depuis 2006, 114 cas de surdosage ont été signalés. Dans 40% des cas, il s’agissait de troubles digestifs mais cela peut aller jusqu’à des atteintes hépatiques graves comme l’insuffisance hépatique.

Par précaution, il est déconseillé de consommer des aliments riches en cannelle ou des compléments alimentaires contenant de la coumarine aux personnes ayant eu des antécédents de maladie du foie ou prenant des médicaments pouvant provoquer des effets indésirables hépatiques.

VIDÉO - Des conseils malins pour nettoyer son foie naturellement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles