Cannabis: la consultation citoyenne sur les usages récréatifs manque de femmes

Hortense de Montalivet
·Journaliste et vidéaste
·1 min de lecture
Caroline Janvier, députée LREM et rapporteure de la consultation citoyenne sur le cannabis récréatif en France. (Photo: Le HuffPost)
Caroline Janvier, députée LREM et rapporteure de la consultation citoyenne sur le cannabis récréatif en France. (Photo: Le HuffPost)

POLITIQUE - Recherche femme de plus de 30 ans, consommatrice ou non de cannabis pour répondre à un sondage. Cette petite annonce, c’est la députée Caroline Janvier qui aimerait la rédiger, ce lundi 8 février. À vingt jours de la fin de sa consultation citoyenne sur l’usage du cannabis récréatif, qu’elle a organisée dans le cadre d’une mission d’information sur la réglementation et l’impact des différents usages du cannabis lancée en janvier 2020 à l’Assemblée nationale.

Dans cette importante mission d’information, présidée par le jeune LR Robin Reda, et qui date depuis plus d’un an maintenant, le volet thérapeutique s’est achevé fin 2020. La députée LREM de la deuxième circonscription du Loiret est, elle, en charge de la partie la plus critique, celle dont certains spécialistes de la jeunesse, comme Bruno Laforesterie -auditionné le 18 février prochain dans le cadre de la mission d’information- estiment que l’État l’ignore volontairement, celle qui fait peur: le volet récréatif du cannabis en France.

67% d’hommes

Alors que les études sur ce sujet longtemps tabou sont peu nombreuses, Caroline Janvier veut “regarder les choses en face”, comme elle l’a écrit pour Ouest France, dans une tribune du 23 janvier dernier. Depuis le 13 du même mois, sous l’œil attentif de la députée, une consultation citoyenne est à la disposition de tous, sur le site de l’Assemblée. En 15 minutes à peine et en une quinzaine de questions pour chaque participant, elle veut obtenir une photographie pertinente des usages et des avis de la population.

À vingt jours de la fin de ce questionnaire en ligne et apr...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.