Le cannabis est pire pour les poumons que le tabac, selon ces chercheurs

La marijuana est la substance psychoactive illicite la plus consommée dans le monde, et la deuxième substance la plus couramment fumée après le tabac. Parce qu'elle est interdite dans la plupart des pays, peu d'études se penchent sur les dangers du cannabis sur la santé des consommateurs réguliers.

Mardi 15 novembre, une étude publiée dans Radiology s’est intéressée aux conséquences de sa consommation sur les poumons. Les chercheurs de l'université et de l'hôpital d'Ottawa ont évalué les résultats d’examens thoraciques de fumeurs de marijuana, des fumeurs de tabac et des non-fumeurs, entre octobre 2005 et juillet 2020. La cohorte était petite : 56 personnes pour le premier groupe, 33 pour le second, et 57 pour le groupe témoin. Chaque groupe était majoritairement composé d’hommes. L’âge moyen pour les fumeurs était de 49 ans et plus. De même pour les abstinents, tandis qu’il était de 60 ans pour les usagers de cigarette.

Lors de leur analyse, les chercheurs ont remarqué des taux plus élevés d'emphysème (un trouble pulmonaire) chez les consommateurs de cannabis que le groupe tabac. Aussi, ils ont observé, à travers plusieurs caractéristiques, que l’état des bronches était plus mauvais chez les fumeurs de marijuana, comparé aux deux autres groupes. En revanche, ils n’ont pas vu de différence du côté du système cardiovasculaire, notamment au niveau du taux de calcification (accumulation de dépôts calcaires) des artères coronaires qui irriguent le cœur et lui permettent de fonctionner. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qatar : le virus du chameau qui inquiète les organisateurs de la coupe du monde de football
Plus d’un milliard de jeunes risquent de perdre l'audition, selon cette étude
Bientôt une pénurie de médicaments dans les pharmacies ?
Chimiothérapie : guérir définitivement du cancer, c'est désormais possible ?
Fertilité masculine : la concentration de spermatozoïdes baisse partout dans le monde