Cannabis : une consommation régulière augmente le risque d'infarctus avant 50 ans

de l'Université de Stanford (Etats-Unis). "Ce n'est pas une drogue bénigne. 150 fumeurs ou ex-fumeurs réguliers de cannabis, les chercheurs ont constaté que ces derniers souffrent d'une altération du ventricule gauche. En revanche, le coeur semble pomper la même quantité de sang et les autres parties du muscle cardiaque ne semblent pas affectées. Les chercheurs ont également constaté que le coeur reprenait sa taille normale dès que les fumeurs cessent de consommer du cannabis.

Sources :

  • Marijuana linked to heart disease; supplement may mitigate risk, Stanford medicine, avril 2022

  • Association Between Recreational Cannabis Use and Cardiac Structure and Function, Cardiovascular imaging, décembre 2019

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Cancer : les 3 ingrédients indispensables pour réduire le risque de développer la maladie
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce mardi 3 mai en direct : annonces, chiffres
Cancer de la peau : voici pourquoi 1 personne sur 5 pourrait être touchée au cours de sa vie
Asthme : 6 idées reçues qu'il faut absolument oublier
GHB : 6 trucs que vous ne saviez pas sur la "drogue du violeur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles