Un cannabinoïde dans un gâteau de chef pâtissier

·1 min de lecture

"Cirrus". C'est le nom d'un gâteau appétissant, aux allures de petit nuage, et qui fera date : créé par le chef Philippe Conticini, c'est le premier de haute pâtisserie à contenir du CBD, un cannabinoïde issu du chanvre. On vous rassure tout de suite, la douceur n'a rien d'un "space cake". Car contrairement à son voisin, le THC, bien connu pour ses actions psychoactives, le CBD ne comporte aucun effet psychotrope. La Cour européenne vient de définitivement exclure cette molécule de la catégorie des stupéfiants.

 

>> Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Ce petit nuage pâtissier est donc parfaitement légal et ne fera pas planer. En revanche, le CBD a été utilisé par exemple en Asie, depuis des millénaires, pour soigner les rhumatismes ou goutte. Selon certaines études, il apaise aussi des douleurs chroniques et réduit le stress.

Une légère touche d'amertume

 

Et du point de vue du goût ? Au premier abord, on sent surtout le citron. Puis on a un deuxième goût en bouche, plus amer. Tout est question de dose : le CBD est une herbe, il ne faut pas trop en mettre. 

Reste la question du coût : le CBD est presque trois fois plus cher que le caviar ou la truffe. Donc, ce petit gâteau de 250 grammes a quand même son prix : 22 euros. 

...
Retrouvez cet article sur Europe1