Canicules, incendies, sécheresse... L'été 2022 est un avant-goût du futur, selon Météo France

Canicules record pour l'été 2022 en France, avec trois vagues de chaleur et 33 jours au total : selon un nouveau bilan de Météo France publié mardi 30 août, il s’agit d’une « préfiguration » d'un avenir marqué par le changement climatique et son cortège d'incendies, sécheresses et autres orages meurtriers.

À 2,3°C au-dessus des normales de la période 1991-2020, l’été de cette année de 2022 s'installe à la deuxième place des étés (juin-juillet-août en météorologie) les plus chauds en France métropolitaine depuis le début des mesures en 1900, a annoncé Météo France mardi.

Il n'est devancé que par l'été 2003 (2,7°C au-dessus des normales), mais l'année de la grande canicule est souvent considérée comme un « ovni météo ».

Désormais, les effets du réchauffement climatique se font de plus en plus sentir : sur les huit derniers étés, six sont dans le « top 10 ».

« Une préfiguration » de l'avenir, a souligné Samuel Morin, directeur du Centre National de Recherches Météorologiques de Météo France, en présentant ce bilan. Vers 2050, « on s'attend à ce qu'à peu près la moitié des étés soient d'un niveau de températures comparable voire supérieur ». Et ce, même si les émissions de gaz à effet de serre qui causent le réchauffement sont contenues.

Dû à cela, les records sont tombés à la pelle : 87 températures maximales dépassées localement, pulvérisant de nombreux records dans l'Ouest et sur la façade Atlantique, souvent de plusieurs degrés.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI