Canicule : dans les Vosges, les villages manquent de plus en plus d'eau

Une eau aux reflets bleus scintillants, des voiliers, une luxuriante forêt de sapins et des prairies encore très verdoyantes : le lac de Gérardmer dégage une ambiance de carte postale. Difficile de croire qu'ici, l'eau vient à manquer. Et pourtant, les réserves sont à sec, confirme Anicet Jacquemin, le maire du village voisin, Le Tholy.

"Le niveau des réserves d'eau a baissé considérablement"

"L'ensemble des sources qui sont à l'origine de toutes les adductions d'eau dans le massif sont extrêmement faibles en débit et le niveau des réserves d'eau a baissé considérablement", explique-t-il au micro d'Europe 1. Le niveau a baissé au point qu'une pénurie complète d'eau potable se profile. Seize communes, dont Gérardmer, seraient concernées.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Les autorités envisagent de pomper l'eau du lac

"Si ce manque de précipitations persiste, si les températures continuent à être élevées , nous aurons la nécessité de faire venir des norias de camions qui vont aller chercher de l'eau dans la nature, ailleurs par citernes", affirme Anicet Jacquemin.

Sauf que les camions citernes ne pourront transporter que 20 mètres cubes d'eau potable par trajet. Alors, si la situation s'aggrave, les autorités envisagent de pomper l'eau du lac.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles