Canicule: la vague de chaleur va s'amplifier, possibles records absolus

Eric Gaillard / REUTERS

Les deux tiers du pays sont en vigilance rouge ou orange, et Météo-France indique que des records absolus de température pourraient être battus, avant l'arrivée d'orages par l'ouest dimanche.

La France va encore étouffer sous une canicule intense et d’une précocité inédite samedi : les deux tiers du pays sont en vigilance rouge ou orange, et Météo-France indique que des records absolus de température pourraient être battus, avant l'arrivée d'orages par l'ouest dimanche. Au total 14 départements sont en vigilance rouge, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées ayant été ajoutés à la liste vendredi. Et 56 autres, de la région parisienne à la frontière allemande ainsi que de la Bretagne à la région lyonnaise sont dans l'orange.

Des records pour un mois de juin ont été battus vendredi dans au moins 11 communes, dont Carcassonne avec 40,4° et Saintes (Charente-Maritime) avec 40°. Le thermomètre atteint des sommets et devrait encore grimper. Samedi après-midi, "il fera en général entre 38 et 41°C sur Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre-Val-de-Loire, ouest Bourgogne et Ile-de-France. Des pointes voisines de 42°C sont même possibles localement sur le sud Aquitaine. Des records absolus de températures pourraient alors être battus", avertit Météo-France dans son dernier bulletin samedi.

De nombreux évènements festifs, sportifs et culturels ont donc été annulés dans les départements classés rouge. A Lourdes (Hautes-Pyrénées), le pèlerinage des anciens combattants prévu à l'occasion de l'anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, n'aura pas lieu. Les écoliers et collégiens des zones rouges ont pu rester chez eux vendredi. Seulement 30 à 50% des élèves étaient présents dans les écoles primaires de Gironde, un sur deux dans le Lot-et-Garonne, jusqu'à 75% dans les Landes, selon le rectorat, précisant qu'aucun établissement n'a fermé.

Insolations

En Haute-Saône, dix élèves de 10 et 11 ans ont été(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles