Canicule ou vague de chaleur, comment faire la différence ?

MÉTÉO - Depuis plusieurs jours, les températures sont anormalement élevées dans l’Hexagone. Ce lundi 18 juillet, elles pourraient même dépasser allègrement les 40°C dans le Sud-Ouest. Mais lorsque vous prenez votre portable ou allumez la télé pour regarder les informations, on parle tantôt de “vague de chaleur”, tantôt de “canicule”, et vous ne comprenez pas la différence entre les deux. Rassurez-vous, c’est normal, la différence n’est pas si évidente, comme on vous l’explique dans la vidéo en tête d’article.

C’est quoi une vague de chaleur ?

Les vagues de chaleur correspondent à des températures anormalement élevées, observées pendant plusieurs jours consécutifs”, explique Météo-France. Cependant, “il n’existe pas de définition universelle du phénomène”, puisque les conditions climatiques sont différentes d’une région du monde à l’autre. Les critères tels que le seuil de température et la durée de l’épisode varient donc en fonction des territoires. En France métropolitaine, on parle de “vague de chaleur” lorsqu’il fait plus de 23,4°C pendant au moins trois jours et que la température atteint ou dépasse les 25,3°C.

La température n’est pas le seul critère pour une canicule

Pour la canicule, le principe reste le même, mais les seuils de températures sont un peu différents. Premièrement, c’est une période avec une moyenne de températures élevées de jour comme de nuit. Par exemple, “si la température descend sous le seuil le temps d’une nuit mais que le lendemain il fait de nouveau chaud, ça ne suffira pas à baisser la moyenne générale sur la période en question”, et l’épisode sera toujours considéré comme caniculaire, explique au HuffPost, le météorologue Gaétan Heymes. A contrario, une vague de chaleur s’arrête dès que les seuils de température ne sont plus atteints.

Autres critères: les seuils de températures d’une canicule sont définis au niveau départemental. Et pour cause: vos habitudes et votre rapport à la chaleur n’est pas le même en fonction du département dans lequel vous habitez.

“Ce qui compte, ce n’est pas de savoir s’il fait plus chaud dans un département ou un autre, mais si les températures observées dans ce département vont conduire ou non à des impacts sur le plan sanitaire. Ça va être de la surmortalité sur les personnes les plus fragiles, des malaises, des gens qui ne se sentent pas bien, des coups de chaud, de la déshydratation, etc.”, énumère Gaétan Heymes. En plus de la chaleur, les conditions sanitaires peuvent également être dégradées par d’autres facteurs comme la pollution, ou encore le Covid-19, comme observé l’année dernière.

Comment se protéger en cas de fortes chaleurs ?

Face à cet épisode de canicule, Santé publique France rappelle qu’il est important de boire de l’eau plusieurs fois par jour; de mouiller son corps régulièrement à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains tièdes; de limiter ses activités physiques ou encore de rester au frais. Pour cela, vous pouvez vous rendre dans des endroits climatisés comme un musée ou fermer les volets de votre logement le jour et aérer la nuit. Et surtout, n’oubliez pas de prendre des nouvelles de vos proches, notamment les plus fragiles, pour vous assurer qu’ils vont bien.

Les consignes à respecter pour se protéger lors de fortes chaleurs (Photo: Santé Publique France)
Les consignes à respecter pour se protéger lors de fortes chaleurs (Photo: Santé Publique France)

Les consignes à respecter pour se protéger lors de fortes chaleurs (Photo: Santé Publique France)

À voir aussi sur Le HuffPost: Face à la canicule, comment se rafraîchir sans réchauffer la planète

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

A LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles