Canicule : trois centrales nucléaires autorisées à déroger aux règles environnementales

SIPA

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et le ministère de la Transition énergétique ont autorisé trois centrales à maintenir un niveau minimal de puissance jusqu'au 24 juillet afin "d'assurer la sécurité du réseau électrique".

Une dérogation temporaire aux règles environnementales a été accordée pour permettre à trois centrales nucléaires de continuer à fonctionner "à un niveau minimal de puissance" pendant la canicule, ont indiqué EDF, RTE, l'ASN et le ministère de la Transition énergétique vendredi.

La demande avait été déposée le 12 juillet par le producteur d'électricité sur requête de RTE, gestionnaire du réseau à haute tension, afin de garantir le fonctionnement des infrastructures, et ce alors que 29 réacteurs sur 56 sont actuellement indisponibles pour diverses raisons.

Lire aussi: Après l'Espagne et le Portugal, la France sous la fournaise

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné son accord jusqu'au 24 juillet, et le ministère de la Transition énergétique l'a homologué ce vendredi, ont indiqué les deux institutions. Un arrêté devrait paraître samedi au Journal officiel.

Depuis 2006, chaque centrale a ses propres limites réglementaires de température de rejet de l'eau à ne pas dépasser, afin de ne pas échauffer les cours d'eau environnants et d'en protéger la faune et la flore. Les centrales pompent en effet l'eau pour le refroidissement des réacteurs, avant de la rejeter.

La réglementation prévoit de possibles dérogations temporaires sur certains sites, "en cas de nécessité pour le bon fonctionnement du réseau électrique", souligne EDF.

Sur fond de vague de chaleur intense, la demande a été faite, auprès de l’ASN et du ministère, pour une période allant jusqu'au 8 août, pour les centrales de Golfech (Tarn-et-Garonne), du Blayais (Gironde) et de Saint-Alban (Isère). L'accord a été à ce stade donné jusqu'au 24 juillet.

L'accord de l'ASN vise à "permettre le maintien à un niveau minimal de puissance" de ces trois centrales, afin(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles