Le sud de l'Europe suffoque : des températures anormalement élevées pour un mois de juin

Le sud de l'Europe suffoque sous des températures anormalement élevées pour un mois de juin. En France, dans plusieurs régions, les prévisionnistes s'attendent à ce que des records soient battus et que le mercure dépasse les 40 degrés.

La canicule précoce révèle la précarité énergétique des appartements vieillissants : difficiles à chauffer l'hiver et impossible à rafraîchir l'été. Des bénévoles viennent soutenir certains des locataires les plus fragiles, comme Christian Thurillat, un ancien peintre en bâtiment de 70 ans.

Le retraité explique avoir de grande difficulté à dormir tant il suffoque dans son appartement. "On essaie de faire au cas par cas et c'est souvent assez difficile" explique Matthieu Mazo, un bénévole des Petits Frères des Pauvres . "_Nous, on est juste de passage, mais de voir qu'ils vivent dans ces conditions-là, c'est...Moi personnellement ça me révolte, et ça me fend le cœur auss_i."

La chaleur va en s'accentuant depuis le sud-ouest de l'Europe en direction du nord-est pour laisser place à des orages ponctuels et une dégradation dimanche sur l'ouest.

Sécheresse et incendies

L'Italie attend avec impatience la pluie : la sécheresse menace les récoltes et en Lombardie l'eau est rationnée dans plusieurs villes de la plaine du Po. La région affronte la pire sécheresse depuis 70 ans et les Nations Unies disent craindre un processus de désertification si rien n'est entrepris.

Situation dramatique en Espagne pour les pompiers qui font face à plusieurs feux à travers le pays.

14 villages et plusieurs centaines de personnes ont été évacués dans la région de Castille-et-Léon où l'incendie géant a déjà ravagé 20 000 hectares. Les pompiers continuent par ailleurs de lutter contre d'autres incendies dans la région de Valence et en Catalogne où un incendie a déjà ravagé 1600 hectares de terrain.

Pour les scientifiques, la multiplication, l'intensification et l'allongement des canicules, aggravés par les émissions de gaz à effet de serre, constituent un marqueur sans équivoque du réchauffement climatique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles