La canicule s'abat sur l'est de la France

Le troisième épisode caniculaire de cet été brûlant qui se double d'une vigilance "sécheresse" sur l'ensemble du territoire se décale jeudi 4 août 2022 sur l'est de la France où Météo France attend jusqu'à 36°C à Strasbourg et 38°C à Lyon.

Vingt-six départements placés en vigilance orange dès mercredi, au pic de ce nouvel épisode, le resteront pour cette journée de jeudi 4 août 2022, du Sud-Ouest à la Bourgogne et à l'Alsace, et du Languedoc aux Alpes. Cinquante autres sont en jaune sur la carte de Météo France. Il fera localement de 37 à 39 sur le Sud-Ouest et des frontières allemandes au couloir rhodanien avec des températures nocturnes qui seront restées comprises entre 18 et 21 degrés voire 24 localement dans la nuit de mercredi à jeudi. Un vent du nord viendra en revanche rafraichir jeudi la Bretagne et une large bande au nord de la Seine et sur les côtes de la Manche, de nouveau en vert sur la carte, avec, au lever du jour jeudi, 13 à 17 degrés.

Des bateaux dans le lit asséché du lac des Brenets, à la frontière naturelle entre l'est de la France et l'ouest de la Suisse, le 18 juillet 2022 (AFP/Archives - Fabrice COFFRINI)
Des bateaux dans le lit asséché du lac des Brenets, à la frontière naturelle entre l'est de la France et l'ouest de la Suisse, le 18 juillet 2022 (AFP/Archives - Fabrice COFFRINI)

Ce rafraichissement annonce un week-end plus clément avant une nouvelle hausse des températures en début de semaine prochaine. Cette troisième vague de chaleur devait être toutefois moins longue que la précédente qui avait pris fin le 25 juillet et duré 14 jours. Quelques ondées parfois orageuses sont aussi attendues jeudi. Mais pas de quoi apaiser les craintes liées à la sécheresse. Juillet 2022 est "au second rang des mois les plus secs tous mois confondus" en France depuis le début des mesures en 1958-1959, avec un cumul de précipitations agrégées de 9,7 millimètres, selon Météo-France. Jusqu'à présent, le mois le plus sec jamais enregistré remontait à mars 1961 avec 7,8 millimètres.

"Situation extrême"

Un homme marche le long du lac de Gérardmer, dans l'est de la France, le 3 août 2022, alors que le niveau d'eau du lac a baissé suite à une vague de chaleur  (AFP - SEBASTIEN BOZON)
Un homme marche le long du lac de Gérardmer, dans l'est de la France, le 3 août 2022, alors que le niveau d'eau du lac a baissé suite à une vague de chaleur (AFP - SEBASTIEN BOZON)

Dans les Vosges, l'inquiétude est vive à Gérardmer, station qui souffrait déjà de saisons hivernales de plus en plus incertaines en raison du réchauffement climatique et qui affronte désormais [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles