Canicule : des records de chaleur tombent en France sous un soleil de plomb

© AFP

La chaleur s'accentuait lundi au plus fort de l'épisode caniculaire qui s'abat sur l'Hexagone : la carte de France a viré au cramoisi sur une large partie de la façade atlantique, avec 15 départements en vigilance rouge pour canicule et un premier record historique de température battu à Brest. Nul n'est plus à l'abri : le pic de cette 45e vague de chaleur recensée en France depuis 1947 est attendu sur la façade ouest, des Landes et du Gers jusqu'au Finistère.

Record historique battu en Bretagne

La multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence. À la pointe de la Bretagne, le record historique de température a été battu en début d'après-midi à Brest avec 35,8 degrés, contre 35,2 degrés enregistré dans la ville en 1949. Et cette valeur n'est que provisoire puisque la température va continuer à grimper dans l'après-midi.

 

>> LIRE AUSSI : Canicule : à Nîmes, «on va devoir s'habituer à vivre comme en Espagne, en sortant le soir»

En Gironde , les deux feux gigantesques ont déjà brûlé 14.000 hectares de végétation. La préfecture a annoncé l'évacuation préventive de 8.000 personnes à la Teste-de-Buch. Selon les pompiers - qui sont désormais 1.700 mobilisés selon la préfecture - 16.200 vacanciers au total ont dû plier bagages en urgence depuis mardi. La journée de lundi s'annonce comme ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles