Canicule : quels sont les médicaments à éviter en cas de fortes chaleurs ?

En période de canicule , en plus de chercher des zones de fraîcheur, il faut penser aussi à jeter un œil sur sa trousse à pharmacie. Les médicaments et leurs effets peuvent effectivement se modifier sous ces fortes chaleurs. Le premier conseil à donner est de bien lire les notices pour vérifier les températures conseillées pour les conserver. Europe 1 fait le point.

Rapporter ses médicaments non utilisables en pharmacie

Si vos pommades, suppositoires ou ovules changent de forme ou fondent, il faut alors les rapporter à la pharmacie et ne pas les jeter à la poubelle. Certains médicaments, dont ceux contre la tension, le cholestérol, les anti-inflammatoires peuvent être moins bien tolérés avec la chaleur comme l'explique Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France.

>> LIRE AUSSICanicule : quels sont les effets de la chaleur sur notre corps ?

 

"Pour les personnes qui ont des traitements au long cours, qui ont des pathologies, on peut prendre l'exemple des médicaments de la tension, comme le Furosémide. C'est un diurétique, c'est-à-dire qu'il permet d'éliminer l'eau", détaille-t-il sur Europe 1, "donc évidemment, en période de chaleur, quand on se déshydrate, on n'a pas besoin forcément d'éliminer encore plus d'eau."

Attention à certains antibiotiques

Il faut également être prudent si vous êtes en vacances au soleil. Certaines crèmes, comme les pommades antiallergiques ou antiacnéique, ainsi que les antidépresseurs ne sont pas recom...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles