Canicule: Quelles restrictions pour les départements en vigilance rouge?

Quinze départements, en majorité sur la façade ouest de la France, sont placés en "vigilance rouge" canicule, a annoncé Météo France ce dimanche 17 juillet.

CANICULE - Quinze départements ont été placés en vigilance rouge en raison de la canicule, ce dimanche 17 juillet. Ce troisième et dernier niveau sur l’échelle des vigilances météo recommande aux habitants des zones concernées d’observer une “vigilance absolue” face à des “phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle”.

“La chaleur prend de l’ampleur, la canicule s’étend sur le pays”, a prévenu l’établissement public de météorologie, qui s’attend à voir de nombreux records de températures battus, notamment dans l’ouest et le sud-ouest. La journée de lundi pourrait être l’une des plus chaudes jamais enregistrées en France.

Les manifestations publiques sportives interdites dans le Morbihan

Le service de météorologie prévient que “dans certaines zones du sud-ouest, ce sera une apocalypse de chaleur” qui pourrait atteindre 44°C par endroits lundi, suivie d’une “nuit torride”. C’est pourquoi, il recommande aux habitants des départements concernés (Charente, Charente-Maritime, Côtes-d’Armor, Dordogne, Finistère, Gers, Gironde, Ille-et-Vilaine, Landes, Loire-Atlantique, Lot-et-Garonne, Maine-et-Loire, Morbihan, Deux-Sèvres et Vendée) de suivre ses conseils.

Plusieurs préfectures ont pris des mesures spécifiques après le placement en vigilance rouge de leur territoire. En Dordogne pour éviter les incendies, les autorités interdisent l’usage de feux d’artifices jusqu’à mardi minuit.

De son côté, la préfecture du Morbihan interdit les manifestations publiques sportives sur la journée du 18 juillet 2022 et l’accès aux bois, forêts et landes de 35 communes du département “particulièrement exposées au risque feu de forêt”.

Dans le département de l’Ille-et-Vilaine, la “tenue de toute manifestation publique, revendicative, festive, culturelle, sportive ou commémorative, en extérieur ou dans des établissements non climatisés recevant du public, est interdite du lundi 18 juillet 2022 à 00h00 et jusqu’au mardi 19 juillet 2022 à 24h00”. Les tirs de feux d’artifices sont également prohibés durant la même période.

Dans un communiqué, publié ce dimanche, la Première ministre Élisabeth Borne indique que les préfectures ont activé, depuis le début de la semaine, les dispositions du plan ORSEC “gestion sanitaire des vagues de chaleur” sont activées par les préfets. Il s’agit d’un programme d’organisation des secours à l’échelon départemental, en cas de catastrophe.

“La Première ministre assurera un suivi régulier de la situation pour garantir l’entière mobilisation des services de l’État”, peut-on également lire dans le communiqué.

Hydratation, port de vêtements légers, etc.: les conseils face à la canicule

Par ailleurs, Météo France rappelle à la population, et plus particulièrement aux habitants concernés par les vigilances orange et rouge, de continuer à boire de l’eau plusieurs fois par jour et à manger normalement. Les personnes sont également invitées à se mouiller le corps “plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains tièdes”. Météo France recommande de ne pas sortir entre 11h et 21, les heures les plus chaudes. Pour les personnes qui n’ont d’autres choix que de se déplacer, il est recommandé de porter un chapeau et des vêtements légers”.

Parmi les consignes rappelées par Météo France, les habitants des départements touchés par la vague de chaleur intense sont invités à rester “dans un endroit frais ou climatisé deux à trois heures par jour, tout en continuant de respecter la distanciation physique et les gestes barrière” face au Covid-19. Il est aussi recommandé de limiter les activités physiques et sportives. L’aération des lieux de vie est conseillée durant la nuit, tandis que dans la journée, les volets, rideaux et fenêtres doivent rester fermés.

Il est aussi demandé à la population d’être particulièrement vigilante envers les personnes âges et fragiles, en prenant de leurs nouvelles. Par ailleurs, pour éviter les feux de végétation, il est aussi demandé d’éviter les “comportements pouvant favoriser les départs de feux (cigarette, barbecue, etc.)”.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - La France a chaud, plus de 10.000 hectares brûlés en Gironde

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles