Canicule : quelles recommandations pour la pratique du sport ?

Des joggeurs à Paris, le 28 mai 2020 (illustration) - Icon Sport
Des joggeurs à Paris, le 28 mai 2020 (illustration) - Icon Sport

Faire du sport en plein épisode caniculaire nécessite de prendre des précautions pour éviter la déshydratation et, surtout, le coup de chaleur, qui représente un danger de mort.

Est-ce bien raisonnable de faire du sport en pleine canicule? Avec le mercure qui va parfois dépasser la marque des 40 degrés en cette troisième semaine de juin (plus d'une vingtaine de départements ont été placés en vigilance orange par Météo France dans la soirée du 15 juin), la moindre activité physique met le corps à rude épreuve. La pratique du sport dans ces conditions de fortes chaleurs impose de prendre quelques précautions.

· Pratiquer au frais

Il convient déjà de suivre les recommandations générales en la matière. Il convient de reporter l'activité aux heures les plus fraîches de la journée, ou de pratiquer dans un environnement à l'abri des rayons du soleil. "Si on prend la température comme simple indicateur, les cardiologues recommandent, au-delà de 30 degrés, de ne pas avoir d'activité physique intense", dit le docteur Roland Krzentowski, médecin du sport mis en avant sur le site du ministère des Sports.

· S'hydrater régulièrement

Une excellente hydratation est vitale. Il faut boire de l'eau avant même d'avoir soif, avant, pendant et après l'exercice. "Aspergez-vous régulièrement le visage et la nuque avec de l’eau", conseille Santé publique France. "La façon de lutter contre la chaleur de l'organisme, c'est la transpiration. Si vous vous déshydratez, (...) vous diminuez vos facultés de transpirer. Donc vous diminuez votre capacité à lutter contre la chaleur", selon le Dr Krzentowski. Attendre la soif n'est pas une bonne option: c'est le signe que la déshydratation est déjà présente. "Si vous avec un sensation de soif, c'est que vous avez perdu 2% de votre eau corporelle", prévenait le Dr Alain Ducardonnet, consultant santé de BFMTV.

· Ne pas porter des vêtements sombres

C'est un détail qui peut aider: il vaut mieux porter des vêtements, amples, de couleur claire. Contrairement au noir et aux couleurs sombres qui absorbent les rayons du soleil, le blanc et le clair les réfléchissent.

· Attention au coup de chaleur

En cas de pratique à plusieurs, il faut en profiter pour être vigilant vis-à-vis des autres sportifs (en plus de soi-même, bien sûr). Rougeurs, peau chaude, étourdissements, nausée, confusion et trouble de l'élocution peuvent être le signe d'un malaise et, surtout, d'une hypothermie (coup de chaleur). "C'est le moment où l'organisme perd ses moyens de contrôle, de régulation de la température", alerte le Dr Krzentowski. Le coup de chaleur est potentiellement mortel. Si de tels symptômes apparaissent, appeler le 15 ou le 18 est nécessaire. En outre, la vigilance est aussi de rigueur par rapport aux baignades pour éviter les noyades. Les baignades en zones non surveillées sont à éviter.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sécheresse et inondations : les effets du changement climatique sur le monde d’ici 2050

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles