Canicule : pourquoi certains supportent mieux la chaleur que d’autres ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Plusieurs facteurs expliquent les différences de ressenti face à la chaleur.
Plusieurs facteurs expliquent les différences de ressenti face à la chaleur.

Quand le mercure grimpe, il y a ceux qui se sentent en forme et puis, il y a les autres. Entre maux de tête et fatigue, ils n’osent plus sortir de chez eux.

Face à la chaleur, nous ne sommes pas tous égaux. Une première catégorie de personnes va très bien vivre les épisodes de fortes chaleurs quand une seconde va se sentir molassonne et peiner au moindre effort. Plusieurs facteurs viennent expliquer ces différences de ressenti.

Il y une part de génétique d’abord. Au fil des siècles, l’espèce humaine s’est adaptée à son environnement. "Il est évident que les gens qui vivent dans les régions où il fait habituellement très chaud supportent mieux la chaleur, précise le médecin généraliste Antoine Demonceaux à BFMTV. Mais l'organisme peut très vite se réaccoutumer à d'autres climats et perdre l'habitude de la chaleur."

Le rôle de la transpiration

Il y a aussi des variations naturelles entre les individus, dues au métabolisme de chacun. Certains vont davantage transpirer que d’autres, ce qui va leur permettre de mieux réguler leur température interne et d’éviter le coup de chaud. Cependant, d’autres personnes vont moins transpirer mais vont beaucoup "évaporer" : leurs vaisseaux sanguins vont se dilater pour permettre à la chaleur de s’éliminer.

La morphologie, l’âge et les maladies jouent aussi un rôle dans la régulation de la température. Les personnes âgées notamment transpirent moins "parce que leur système nerveux autonome, qui contrôle la motricité des artères, vieillit", détaille la professeure Martine Duclos, cheffe du service de médecine du sport au CHU de Clermont-Ferrand, au Parisien. Les personnes obèses, les diabétiques ou qui souffrent de problème au niveau de la thyroïde vont également bien moins s’adapter à la chaleur et moins suer.

Pour mieux supporter les fortes chaleurs, mieux vaut rester à l’ombre et se reposer aux heures les plus chaudes, bien s’hydrater et manger léger. Plus le repas est calorique, plus la digestion va nécessiter de l’énergie... et donner chaud.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Il ne faut pas attendre d’avoir soif. Il faut boire un verre d’eau toutes les heures"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles