Canicule : quel impact sur notre production d'électricité ?

Ce lundi 18 juillet, il a fait jusqu’à 39,3 °C à Brest. Plus de 4 °C au-delà du précédent record de chaleur qui datait de juillet 1949. Et beaucoup, beaucoup d’autres records ont été battus sur toute la façade ouest du pays. Mais, depuis plusieurs jours déjà, ce sont des températures particulièrement élevées qui sont enregistrées dans toute la France. Une situation difficile à vivre. Pour notre système électrique aussi.

Pour comprendre, notons d’abord que, contrairement à ce qui peut se passer en hiver, lorsqu’il fait très chaud en été, le pic de consommation a lieu en milieu de journée. Quand les climatiseurs tournent à fond. L’Agence internationale de l’énergie le rappelle, la climatisation est l’un des postes qui fait le plus monter la demande en électricité dans le bâtiment depuis quelques années. Un motif d’inquiétude, plus encore lorsque cette électricité est produite à partir de combustibles fossiles.

Voyons comment notre système électrique a fonctionné ce lundi 18 juillet. Mauvaise nouvelle d’abord pour nos émissions de gaz à effet de serre. Puisque pas moins de 11 % de l’électricité consommée au moment du pic a été produite à partir de gaz fossile. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’avec un pic en milieu de journée, le solaire photovoltaïque peut assurer une belle production. Pas moins de 21 % ce lundi. L’hydraulique et le nucléaire, des sources elles aussi bas carbone, ont assuré respectivement 12 et 51 % de la production.

La production d’électricité par filière ce lundi 18 juillet 2022, à 12 heures 45, au moment du pic de consommation. © RTE
La production d’électricité par filière ce lundi 18 juillet 2022, à 12 heures 45, au moment du pic de consommation. © RTE

La canicule, quels problèmes pour les centrales nucléaires ?

L’ennui, c’est que...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles