Canicule : comment le gouvernement s'apprête à l'affronter

© JULIEN DE ROSA / AFP

Une nouvelle vague de chaleur s'abat sur la France. Et elle devrait durer, notamment dans le Sud-Ouest où il a déjà fait jusqu’à 38°C ce lundi 11 juillet, selon Météo-France. Plusieurs départements ont été placés en alerte jaune canicule dont le Lot-et-Garonne, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, l’Ariège, l’Aude, le Tarn, le Gers ou encore le Tarn-et-Garonne.

Mobilisation des acteurs concernés

L'exécutif a en mémoire la canicule meurtrière de 2003 et veut éviter le syndrome Jean-François Mattei, du nom du ministre de la Santé de l'époque, qui avait suscité de nombreuses critiques pour avoir fait preuve d'une forme de dilettantisme. Interrogé en polo par le 20 h de TF1 dans sa maison de vacances dans le Var, il avait été accusé de relativiser, voire de minimiser les conséquences de la canicule.

 

Depuis, tous les gouvernements font donc particulièrement attention. C'est le cas de celui Elisabeth Borne . La Première ministre veut mobiliser tous les acteurs concernés l'Etat, les hôpitaux, les Ehpad, mais aussi les entreprises les plus exposées au travail en extérieur ou les organisateurs d'événements en plein air.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

 

Communication à destination des populations fragiles

Les opérations de communication seront également déployées à destination des populations les plus fragiles, comme les personnes âgées, les femmes enceintes ou les nourrissons. Sept ministres sont notamment sur le pont,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles