Canicule : comment expliquer cette vague de chaleur aussi « précoce et intense » ?

Quasiment toutes les régions de France connaîtront des températures supérieures à 30 °C cette semaine, avec des pics à 35 °C au nord, et 40 °C, voire plus, au sud. La France semble de plus en plus touchée par des vagues de chaleurs précoces : juin 2017, juin 2019, puis juin 2022.

Pour Alain Mazaud, chercheur émérite au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE), « ces événements deviennent effectivement plus précoces et surtout plus intenses. Comme avec le réchauffement climatique, la saison estivale s'étale davantage dans l'année, on peut considérer qu'il y a plus de vagues de chaleur, car les conditions favorables à la chaleur sont présentes plus longtemps ».

Les saisons météorologiques ne sont pas décalées, elles sont en fait allongées, et il arrive certaines années que la période estivale dure bien plus longtemps que 3 mois : « Le printemps météorologique démarre plus tôt, puis l'été aussi car, avec le réchauffement, les masses d'air chaud arrivent plus tôt. L'automne dure également plus longtemps et l'hiver est plus réduit, avec moins de gelées et des coups de froid moins intenses. »

Le réchauffement donne l'énergie à l'air chaud tropical pour remonter

Si le mécanisme météo de la pompe à chaleur est bien connu, avec la présence d'une dépression qui fait remonter de l'air chaud du Maghreb vers la France, le mécanisme climatique qui provoque cela semble aussi de plus en plus clair : « Avec le réchauffement global, l'air qui remonte est déjà plus chaud à la base et arrive en plus grande quantité. Cet air sec est issu de la cellule de Hadley. Globalement, à l'équateur, l'air chaud monte. Il y a alors condensation et précipitations, ce qui dégage de la chaleur supplémentaire qui renforce cette ascension. Cet air devenu sec redescend au niveau des tropiques et c'est celui qui nous arrive. Comme la colonne montante au niveau de l'équateur est plus chaude, il contient plus d'humidité et donc plus d'énergie de condensation, donc le moteur est plus...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles