Canicule : en Espagne, la limitation de l'usage de la climatisation passe mal

La canicule continue de gagner du terrain, notamment dans l'ouest du pays. 18 départements sont en vigilance orange canicule du Finistère aux Hautes-Pyrénées. Et il n'y a pas que la France qui souffre de cette chaleur extrême. Europe 1 vous propose un tour du monde pour voir comment les autres pays gèrent la canicule. Aujourd'hui, direction l'Espagne qui a mis en place des mesures anti-gaspillage plutôt radicales. Le thermomètre fixé au mur de la gare de Tarragone affiche 27 degrés, température minimum fixée par le gouvernement pour l'air climatisé dans les gares, les transports, les cinémas ou encore les commerces. Et certains ont du mal à s'y faire.

"On ne devrait pas nous imposer ça"

 

Assise sur un banc, Anicka s'évente frénétiquement avec son ticket de train. "C'est impossible de vivre dans cette chaleur à 27 degrés, il fait encore très chaud. Pour moi, une température agréable, c'est entre 18 et 21". Dans les boutiques , de l'autre côté de la rue, la mesure ne rencontre pas beaucoup plus de succès. À l'intérieur, la clim tourne à plein régime. La supérette d'Ahmed et le magasin de souvenirs de Maria boudent carrément la nouvelle obligation. "On ne devrait pas nous imposer ça. Déjà, les aliments ne vont pas tenir et surtout, on doit travailler sous cette chaleur, porter des choses. On ne peut pas." "S'il fait très chaud dans une boutique, le client va s'en aller tout simplement. Avec la chaleur, tu ne peux pas te concentrer sur ce que tu vois, ce que tu comptes achete...


Lire la suite sur Europe1