Vague de chaleur : comment les Ehpad protègent-ils leurs pensionnaires ?

La France fait face à une vague de chaleur  avec un pic attendu de jeudi à dimanche. Dans les maisons de retraite, on se prépare à y faire face. Au Château du Poitou, à Villevaudé en Seine-et-Marne, on protège les plus fragiles. Six carafes d'eau remplies à ras bord sont posées sur un chariot de cet Ehpad. À l'heure du goûter, les résidents doivent s'hydrater. Geneviève, 90 ans, l'a bien compris : "J'ai augmenté la quantité d'eau et j'ai fait mettre un peu de menthe", lance-t-elle. "Ce n'est pas très bien pour le diabète, mais tant pis."

Le plan canicule mis en place

Toutes les heures, une aide-soignante fait le tour des chambres pour apporter de l'eau. Le plan canicule prévoit une batterie de nouvelles règles. "Il faut bien veiller à ouvrir quand il fait frais et à refermer l'après-midi parce que c'est ensoleillé," explique Mélodie Jacq, infirmière coordinatrice. "Il faut plutôt mettre les résidents dans les espaces climatisés ou, au moins, là où il y a des ventilateurs."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Avec six soignants pour 46 résidents, l'effectif pourrait bientôt être insuffisant comme le redoute la direction de l'Ehpad. "Si l'on sentait que les chaleurs montaient vraiment et que l'on était en difficulté, on irait recruter d'autres professionnels pour peut-être aider hydrater les résidents, voir s'ils sont bien dans leur chambre", détaille la directrice, Aline Varache.

Le dispositif canicule se répète chaque année et pousse l'établissement à...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles