Canicule : comment repérer les signes de déshydratation chez les plus fragiles ?

Les apports conseillés en eau pour les personnes âgées sont plus élevés que ceux des adultes. (Getty Images/iStockphoto)

Les vagues de chaleur comme celle que nous traversons actuellement peuvent être dangereuses pour la santé, notamment pour celle des bébés et des personnes âgées. Voici comment repérer et éviter la déshydratation ?

Des fortes chaleurs sont attendues toute la semaine en France. Des premiers records de températures pour un mois de juin ont déjà été battus dans le sud du pays en début de semaine, et elles vont continuer à monter dans les prochains jours. Une chaleur qui peut avoir de graves conséquences sur le corps humain, notamment pour les personnes vulnérables qui sont plus exposées à la déshydratation, première cause de mortalité en période de forte chaleur. C'est pourquoi il est primordial d'apporter des périodes de fraîcheur à son corps pour lutter contre son réchauffement.

Pour rappel, les personnes à risque sont les personnes âgées de plus de 70 ans et les enfants en bas-âge. Chez ces premiers, la sensation de soif se fait moins sentir bien que les cellules du corps ont besoin d'eau pour remplir leur fonction. De plus, les personne âgées transpirent moins et leur corps a donc plus de mal à se maintenir à 37°C, ce qui peut provoquer de l'hyperthermie. Comme l'indique le groupement de pharmaciens Giphar sur son site, contrairement aux idées reçues, les besoins en eau ne diminuent pas avec l'âge. Au contraire, les apports conseillés en eau pour les personnes âgées sont plus élevés que ceux de l'adulte avec 2 à 2,5 litres d'apport hydrique par jour au lieu de 1,5 litre.

À LIRE AUSSI >>> Qu'est-ce qu'une "plume de chaleur", ce phénomène qui va frapper la France ?

Quant aux enfants de moins de 3 ans, c'est l'inverse qui se produit. Le corps transpire abondamment pour se maintenir à la bonne température et il risque donc la déshydratation à force de perdre de l'eau. Il existe aussi un risque d'hyperthermie chez le nourrisson après une exposition prolongée dans un endroit surchauffé et sans aération suffisante. Outre cela, l'enfant n'est pas toujours capable de s'exprimer pour demander à boire, c'est pour cela qu'il faut être vigilant et lui donner à boire régulièrement.

Les symptômes de déshydratation

Il n'est pas toujours de facile de remarquer si nos aïeux boivent suffisamment lors des journées de fortes chaleurs, mais certains signes ne trompent pas. Parmi eux, on retrouve une langue très sèche qui peut être rouge vif, des urines rares et foncées, des maux de tête, des crampes, une peau sèche qui garde l'empreinte du pli quand on la pince, une sécheresse oculaire douloureuse et une difficulté à produire des larmes, des chutes de tension ou encore un pouls rapide. Lorsque l'un de ces symptômes apparait, il faut dans un premier temps faire boire de l'eau à la personne concernée et l'amener chez son médecin traitant ou même à l'hôpital.

Chez l'enfant en bas-âge, le premier symptôme qui apparaît est la fièvre, suivie de petits troubles du comportement, indique le réseau de périnatalité de Normandie. En plus d'un air étourdi lors d'une déshydratation, l'enfant va être grincheux et pleurer à cause de la soif, puis des cernes se creuseront rapidement sous ses yeux.

Pour éviter les déshydratation chez les plus fragiles, il est donc important de leur donner de l'eau à boire même s'ils ne réclament pas, d'aérer les pièces en occultant les fenêtres dès le matin. Mais aussi de fermer les volets et fenêtres la journée pour conserver la fraîcheur, ainsi qu'éviter la chaleur en voiture en privilégiant les départs tôt le matin ou tard le soir.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Ne pas boire assez d’eau pendant les vacances peut avoir de lourdes conséquences"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles